Publications

L’article 342 du Code civile, dispose que tout enfant dont la filiation paternelle n'est pas légalement établie, peut réclamer des subsides à celui qui a eu des relations avec sa mère pendant la période légale de la conception.

L’action à fins de subsides peut être exercée :
- Pendant toute la minorité de l’enfant ;
- Dans les 10 années qui suivent sa majorité si elle ne l’a pas été pendant sa minorité.

Lire la suite

Au préalable, il convient de rappeler qu'une caution est une personne physique ou morale (un établissement financier), qui se portera garante, le cas échéant, du non-respect des obligations du preneur. 

Cela permet en principe, pour le bailleur, de se retourner vers un tiers solvable en cas de manquement par le locataire à ses obligations.
Bien souvent, après avoir contracté un tel acte, les parties oublient de limiter la durée d’application du cautionnement.

Lire la suite

1°) En ce qui concerne les obligations qui naissent du mariage d'une part, un Chapitre V "DES OBLIGATIONS QUI NAISSENT DU MARIAGE", prévu dans le code civil, présente successivement lesdites obligations.

Il convient ainsi de s'en reporter aux articles 203 à 211 du Code civil. 

  • L'article 203 du code civil, pierre angulaire, dispose ainsi que "les époux contractent ensemble, par le seul fait du mariage, l'obligaion de nourrir, entretenir et élever leurs enfants".

Ce premier tryptique notamment en ce qu'il concerne le droit aux aliments, est un droit qui s'impose aux père et mère qui ne peuvent y renoncer (Civ 1ère 14 octobre 2009: Rev. crit. DIP 2010. 361, note Joubert), cette obligation est d'ordre public et ne peut donc être contournée de quelque façon que ce soit !

Lire la suite

L'article 4 de la loi du 06 juillet 1989, prohibe toute clause qui imposerait comme mode de paiement du loyer:

- l'ordre de prélèvement automatique sur le compte courant du locataire;

- la signature par avance de traites ou de billets à ordre.

Lire la suite

Les désordres qui ont fait l'objet de réserves à la réception sont par principe couverts au titre de la garantie de parfait achèvement.

Lire la suite

Toute personne justifiant d’un intérêt légitime peut demander à changer de nom.

Cette demande doit être portée devant le garde des sceaux.

Lire la suite

Dans toute procédure le concernant, le mineur capable de discernement peut, sans préjudice des dispositions prévoyant son intervention ou son consentement, être entendu par le juge ou, lorsque son intérêt le commande, par la personne désignée par le juge à cet effet.

Lire la suite

Depuis la loi n°2016-1547 du 18 novembre 2016, l’article 229 du Code civil, dispose désormais en ces termes :

« Les époux peuvent consentir mutuellement à leur divorce par acte sous signature privée contresigné par avocats, déposé au rang des minutes d'un notaire ».

Lire la suite

L’intérêt de l’enfant de restaurer des liens avec son père peut se voir limité lorsque ce dernier ne communique aucun élément sur les conditions dans lesquelles il pourrait l’accueillir. Ainsi, lorsque l’expertise psychiatrique révèle que le père présente une

Lire la suite

Recherche par mot clé

Type de publication